Malaise

20130815-001718.jpg

Assise dans un cafe, je médite. J’ai marché presque 30 minutes. J’ai croisé sur mon chemin des gens qui semblaient heureux, papotaient gentiment. D’autres assis sur un banc à contempler la rue, d’autres, moins chanceux, étendus dormant à même le sol ou sur un autre banc la tête penchée, la bouche ouverte et le regard perdu.
J’ai vu aussi de jeunes gens ‘faisant la manche’, même ici à Montréal, juste la manière diffère.
J’ai croisé un jeune homme qui me dit ‘smile’. J’émerge je me retourne pour m’assurer qu’il parlait bien à moi, je le vois marcher me tournant le dos. Le doute m’assaille et je commence à sourire malgré moi.
C’est sur qu’il s’est adressé à moi, car j’étais la seule sur son chemin qui avait l’air de porter le poids du monde sur ses épaules.
Au café je commande un thé ‘agrumes et camomille’, j’ai senti que j’avais besoin de me calmer. Une douleur d’atroce à la poitrine, me dérange, elle n’est pas physique, pourtant réelle.
La peur, l’angoisse, le mal être, on peut lui donner différents noms et différentes appellations, la sensation reste la même. Pourtant le soleil brille, il fait doux, les arbres sont verts, toutes les raisons de se réjouir. Que se passe-t-il donc?
Malaise passager, ou début de quelque chose de plus compliqué? Je ne peux le dire. Je sens seulement que je suis mal au point..

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

3 commentaires sur « Malaise »

  1. أداوم على قراءة مقالاتك ولكنني لاأستطيع الإجابة لأنني أصبت بأنفولنزاحادة ألزمتني الفراش مصحوبة بحمى مرتفعة جعلتني أظل في عزلة حتى لايصابون بها! فتخيلي أختك التي كانت تنتظروصول أطفال بتول بفارغ الصبر لاأستطيع محاذاتهم ولكن الحمد للله على كل حال!(

    Envoyé de mon iPhone

  2. ماذا دهاك يا أختي حتى شعرت بهذا الألم !أرجو أن تأخذي الأمر بعين الاعتبار وتذهبي حالا لزيارة اختصاصي في القلب!

    Envoyé de mon iPhone

  3. La déprime en Islam…

    La déprime ou la dépression

    La déprime ou la dépression est un état de pensée triste, de déprime et un sentiment de ne pas valoir la peine. Elle peut être le résultat de la colère contre soi-même ou contre autrui, une colère inexprimée, un échec, une frustration.

    La dépression ou la déprime peut être les résultats de pertes, financières ou affectives. La façon de lutter contre la déprime est encore une affaire de contrôle de l’esprit. Nous devons réaliser que nous ne contrôlons pas notre destinée. Certains échecs et certaines difficultés ont pour but de nous apprendre des leçons. Nous devons savoir que quelqu’un contrôle notre passé, notre présent et notre futur. C’est ce qu’est un croyant. Le Calife ‘Ali dit une fois : “ Ce qui fait de moi un homme qui croit en Dieu, c’est le fait de réaliser qu’après avoir fait tout ce qui est humainement possible pour faire en sorte que certaines choses marchent, elles ne marchent pas comme nous l’aurions cru, me faisant croire que quelqu’un d’autre avait le contrôle de cette situation, et pas moi. ” Lorsque nous donnons de bons conseils à nos enfants adolescents, les encourageant à faire le bien et à éviter le mal et qu’ils n’écoutent pas, ils se retrouvent confrontés à des problèmes. C’est humain d’être triste mais il n’est pas nécessaire d’être déprimé .Nous serons interrogés pour les choses que nous pouvons et devons faire mais pas pour les choses qui sont hors de notre portée.

    Le remède à la dépression ou la déprime est l’espoir. Dieu a rendu le désespoir illicite en disant : “ Ne désespérez pas de la Miséricorde de Dieu. ”

    Ainsi, peu importe le niveau de désespoir, dépression et de frustration où nous nous trouvons, que ce soit la perte d’une personne qui nous est chère ou la perte d’un emploi, ou bien le résultat d’une colère contre un tiers, nous ne devons pas abandonner l’espoir car il reste toujours une lueur d’espoir à la fin du tunnel. Le plus grand espoir est une miséricorde de la part de Dieu.

    Ainsi, celui qui a perdu des biens matériels espère que Dieu remplacera ces pertes par une chose meilleure.

    L’espoir est le remède qui permet de rester en vie et d’avancer et lorsque l’on dit “ accroche-toi ” ceci veut dire “ accroche-toi à la corde de l’espoir ”. Il n’est pas contre-nature d’être triste suite à certaines situations ou événements Même le Prophète (pbsl) était triste lorsqu’il regardait la triste situation des mécréants, leur rejet de son message annonçant l’unicité de Dieu et le fait qu’ils ne deviennent pas musulmans. Dieu lui rappela :

    “ Ce n’est pas ton devoir de faire d’eux des musulmans mais juste de proclamer la vérité et Dieu donne la guidée à qui Il veut.”

    Durant la dépression, il y a l’obscurité mais avec l’espoir, il y a la lumière. De ce fait, chacun doit demander que cette lumière illumine son cœur et qu’il puisse voir plus loin que ce qui est la cause de ses souffrances actuelles. Si je savais que je ne pourrai pas voir le jour prochain, je tomberai en dépression, mais si j’ai l’espoir de voir le jour prochain avec tous ses bienfaits, l’amour de ma famille, mes amis, les êtres qui me sont chers, les fleurs, etc., je m’endors en paix et me tourne vers Dieu. Nous devons demander la Miséricorde de Dieu ainsi que Son pardon pour que nous puissions nous aimer et nous pardonner, nous-mêmes ainsi que les autres créatures de Dieu, être en paix avec nous même, notre Créateur et nos proches.

    Nous, musulmans, croyons que toutes les souffrances, les défaites et les adversités ne sont qu’une épreuve de la part de Dieu qui a dit :

    “ Vous n’entrerez pas au Paradis sans avoir été éprouvés. ”

    Il dit également :

    “ Nous vous éprouverons par un peu de crainte, de faim, par des pertes légères de biens, d’honneurs ou de récoltes. Annonce la bonne nouvelle à ceux qui sont patients, à ceux qui disent, lorsqu’un malheur les atteint : “ Nous sommes à Dieu et nous retournerons à Lui ”. (Chapitre 2 versets 155-157)

    Extrait du texte écrit par le Dr Shahid Athar

    Que Dieu te protège du mal chére amie.

    Mly Driss

Laisser un commentaire