Ce formulaire utilise Akismet pour réduire le courrier indésirable. Découvrez comment vos données sont traitées.

    Retour à Montréal !

    Les voyages sont une merveille et les plus chanceux d’entre nous sont ceux qui voyagent bcp et découvrent le monde. Moi je n’ai jamais été une grande voyageuse. Je suis pour les petites distance surtout en avion. Pourtant j’ai choisi de passer la moitié de l’annee dans une ville située à six mille kilomètres de Casablanca. Chaque fois que je décide de partir et prendre l’avion je connais un maximum de stress et d’agitation.

    Je suis revenue à Montréal, ma deuxième ville, ma ville de prédilection. Je l’adore car elle est magnifique attachante et sublime. Pour y arriver il faut subir la galère d’un vol de huit heures. Cette fois c’etait un des pires voyages que j’ai fait dans ma vie. Une cabine pleine à craquer, des bébés et des gamins qui crient à tut tête. Un siège d’un confort minimal et un espace réduit à son maximum. Même mes propres bras j’avais du mal à les placer quelque part. 
    La fatigue intense m’a anéantie. Je sentais que tous les passagers étaient exténués 😩 comme dans une cage. La cabine de l’avion devient une vraie boîte de sardine, surtout lorsqu’elle est pleine.

    Enfin j’arrive à l’aéroport tout se passe comme une lettre à la poste, la déclaration de la douane se fait en ligne, je l’ai faite soixante douze avant de quitter le Maroc. Tout est parfait, bien organisé et d’une extrême fluidité.

    Il fait  16 C, un vraiment changement par rapport à la douce température du Maroc. Mais la belle surprise c’est la nature et sa métamorphose, ses changement selon les saisons et que nous ne connaissons pas bcp. Les arbres se préparent pour l’hiver et changent de couleur , un bouquet multicolore fascinant m’accueille dans ma ville d’adoption Montréal. 
    les feuilles jonchent le sol et les trottoirs, bientôt les employés de la ville de Westmount, où j’habite vont commencer à faire le ménage en ramassant les feuilles, en évacuant l’eau des étangs qui garnissent les parcs et en couvrant et protégeant toutes les décorations  et les monuments contre la rigueur de l’hiver canadien. 
    Un train train quotidien qui reprend son cours dans la ville. Tout est réglé comme une montre. Les actions entreprises dans la ville se font automatiquement chaque saison. 
    Heureuse de retrouver Montréal  et de replonger dans le changement et le dépaysement qu’elle me propose à chaque fois.

     

     

    Print Friendly, PDF & Email

    Articles Similaires

    Laissez un commentaire