Rancune et vengeance

Chaque jour est une occasion d’apprendre du nouveau sur la vie, sur les gens. Cet apprentissage ne s’arrêtera pas jusqu’à la mort. Tant qu’un être humain respire, interagit, travaille, subit, il découvrira des choses nouvelles. 

Des leçons de vie  intarissables, des rencontres inoubliables, des expériences marquantes, des déboires à la pelle et de petites doses de bonheur viennent parfois agrémenter un quotidien souvent morose. On accepte et on continue, car le choix n’est pas permis, ou il est très compliqué dans la plupart de nos actions.

Lorsqu’on affronte la vie de bonne foi et qu’on bute sur une mauvaise, tout se complique. La vérité devient relative, l’horizon se rétrécit et le questionnement ronge les cœurs.

Chacun de nous, apporte dans,  une union, sa pléthore d’actif et de passif. Il les désenveloppe, selon sa nature et sa foi. Le paquet peut renfermer du bon et du mauvais, on ne sait pas de quel côté penchera la balance. Tout dépendra de la foi, qui nous habite et de la volonté de bâtir ou de détruire. On voit cette union comme un rapport de force, une guerre qu’on veut mener chaque jour. Ou on y pénètre dans la quiétude, l’amour et le pardon. Car c’est bien un choix qu’on a fait, dans la foi et la confiance.

L’être humain est censé porter en lui le bien et le mal et seules sa foi et ses intentions déterminent leur degré. Lorsque le mal l’emporte, l’union se désintègre et se dilue. Elle devient inutile, voire même périlleuse.

Toute tentative, de la sauver est vain et voué à l’échec. Le rapport de force resurgit et redevient déterminant. L’ego se précise et prend la place de l’union sacrée, le quotidien se transforme en lutte acharnée. Le désir impérieux de domination prend le dessus.

On sort les moyens les plus vils, les plus abjectes, on frappe dans tous les sens, jusqu’à ce qu’on touche le point fragile. On y creuse inlassablement, insoucieux des dégâts qu’on cause autour de soi. Les dommages collatéraux ne sont pas un frein, on les piétine et on continue. La fin justifie les moyens, c’est la devise adoptée.

Ce qui était une union bénie de Dieu devient un affrontement, une échauffourée qui ne peut être achevé que par la destruction de l’antagoniste, même si les dégâts, les méfaits et les ravages saccagent des innocents au passage.

L’homme peut atteindre des niveaux de mesquinerie, d’égoïsme âpres, dans sa quête de vengeance. La rage d’arriver à ses fins lui fait oublier l’essentiel. L’aveuglement, le délire, la divagation lui ronge le cerveau, car il n’a pas de cœur. Il ment, manipule, s’investit dans le mal croyant assouvir sa soif de vengeance.

Loin d’imaginer qu’il perpétue la haine, qu’il bâtit sur le désespoir, oubliant que ce que Dieu fait, personne ne peut le défaire.

La victoire revêt un caractère éphémère, car lorsqu’on sème des graines de répulsion et d’animosité, la récolte ne peut être que ruine et désastre.

Le mal est parmi nous, guette nos mouvements et nos moindres gestes. Il s’immisce dans nos veines et distille son venin. Lui faire face avec confiance, en notre foi inébranlable reste la seule alternative.

On se prépare à l’apocalypse, mais on prie Dieu de nous accorder sa miséricorde, de nous aider à triompher de cette disgrâce.                                 

Lire aussi : Ainsi la vie 

Print Friendly, PDF & Email

Articles Similaires

3 commentaires

Aziza Alaoui 16 décembre 2021 - 19h04

C’est un réveil et un rappel de taire l’égo qui prend la place et mène le monde. Justement le déclencheur de cette séparation n’est que ce sentiment de peur qui est continuellement nourri par une action qui prend ses racines dans le mal-être et la souffrance. Et tant que l’être humain vit dans la peur et s’éloigne de l’amour, l’issue restera la même. Un retour vers l’amour est primordial et nécessaire pour sauver l’humanité.

Réponse
Fati's Blog 16 décembre 2021 - 19h05

En effet la peur est un déclencheur d’émotions, souvent dangereuses

Réponse
La solitude | Fati's Blog 6 janvier 2022 - 15h42

[…] La solitude Heureuse nouvelle année 2022 Lettre ouverte à la présidente du conseil de… Rancune et vengeance Ainsi va la vie! L’incertitude!!! Le service des mines, Casablanca Nord Pourquoi […]

Réponse

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :