Notre compagnie nationale

Notre Compagnie nationale 

La Royale air Maroc, notre compagnie nationale, l’objet de notre fierté. Elle va de mal en pis. Elle connaît une décadence certaine. Plus ses tarifs s’envolent, plus son service dégringole. En tant que résidente a l’étranger, je suis forcée de prendre l’avion, parfois plus d’une fois par an. La RAM assure un vol direct Casablanca-Montréal-Casablanca, la grande majorité des Marocains résidents au Canada le prennent. Au départ, a l’aéroport, on est confronté a un service au comptoir d’enregistrement à la limite de la courtoisie. Une fois à bord de l’avion les choses se dégradent encore plus. Si on a de la chance, on tombe sur un équipage professionnel et poli, c’est l’exception qui ne confirme pas la règle. Une fois sur dix les agents à bord de l’avion, sont irréprochables. Malheureusement ce n’est pas toujours le cas, la constance n’est pas une qualité dans le service à la royale air Maroc. J’ai souvent l’impression, à voir le comportement de l’équipage, qu’ils assurent ce travail avec dédain, voire du mépris. Le minimum de service est accomplis, comme on bâcle une corvée, dont il faut se défaire le plus rapidement possible, sans concentration, son dévouement, tout en continuant des discussions personnelles interminables.
Le sanitaire est une grande calamité à bord de la RAM. Pour un vol de huit heures, on se contente de mettre du papier hygiénique au début du vol et on oublie le reste du temps, de vérifier l’état du sanitaire, l’hygiène et l’approvisionnement en articles de toilette.
Durant tout le vol, les passagers qui se trouvent à proximité des sanitaires souffrent d’une odeur nauséabonde qui se dégage de ces derniers. Pas un membre de l’équipage ne lève le petit doigt, pour y remédier, le chef de Cabine ne s’en préoccupe même pas. Ce n’est pas un service agréable à assurer, mais j’ai déjà vu des hôtesses de la Lufthansa, retrousser leurs manches et nettoyer les w.c.. Notre équipage est plus professionnel que celui de la Lufthansa? J’en doute fort.

En ce qui concerne les écrans, ils sont, ou en panne, ou ils diffusent l’image du trajet, sans interruption. Parfois ils fonctionnent et projettent des films que les passagers regardent sans entendre, car ils n’ont pas reçu d’écouteurs de la part de l’équipage. La dernière fois on a distribué des écouteurs, mais il n’y avait aucune vidéo, un oubli???
Les fiches de police, pour le Maroc et les déclarations de douane, pour le Canada, ne sont plus régulièrement fournies à bord, encore un oubli???
En fin de compte, les responsables de la compagnie nationale nous prennent tous, pour des moins que rien. Nous ne méritons aucun égard à leurs yeux, même pas pour les 1400 dollars que nous a coûté le billet.
Qu’en disent-ils des passagers étrangers, qui prennent la RAM et qui sont de plus en plus outrés et commencent a réfléchir à mille fois avant de la reprendre?. J’ai toujours cru que la Compagnie Nationale est une des locomotives les plus efficaces du tourisme national. Plus maintenant, car elle lui porte préjudice maintenant, plus que jamais.
Je ne veux pas entrer dans des détails concernent la vente des billets à Montréal, même si on m’a rapporté plusieurs écarts, je préfère ne pas m’aventurer sur un terrain, dont je ne maîtrise pas la nuance. Mais je peux dire que le bureau de Montréal n’aide pas beaucoup à améliorer les choses.
Il y a un manque d’engagement flagrant, qui fait mal au cœur, car nous voulons tous œuvrer pour le développement du tourisme dans. notre pays, que nous adorons.
Si la RAM croit retenir les Marocains résidents au Canada en otage, à cause de son vol sans escale et le droit à deux bagages au lieu d’un. Je peux dire, moi personnellement aux responsables de la RAM, que c’est un mauvais calcul.
Les choses changent et les mentalités aussi. Les Marocains du Canada préfèrent dorénavant, payer un billet à moindre tarif, réduire leur bagage, et en prime faire escale en Europe et y passer même un jour ou deux.
À bon entendeur salut!

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

3 commentaires sur « Notre compagnie nationale »

  1. Oh!là là! Quel sujet! Le plus fréquent qu’on entend dans la bouche des résidents marocains au Canada. J’appuie le point de vue et je peux confirmer que la RAM offre des spéciaux sans pour autant les débloquer aux agences. Des prix forts et un service bas. Quelle pitié! Même la petite corne de gazelle 100% marocaine offerte au petit-déjeuner a disparu en faveur d’un petit gâteau-éponge quelconque. Une preuve que la RAM vole trèèès bas…

  2. Fati! Tres pertinent ton article,on l’attendait car cela commençait à bien à bien faire….Tes remarques sont tres justes et le hic c’que la RAM occulte cet aspect d’hygiene si important aux yeux de la majorité des passagers…..La ROYAL AIR MAROC jouit d’une situation qui finira par se retourner contre elle et plus tot qu’elle ne prevoit…..Certains details temoignent de la derive et loin est la moindre prise de consciencede la part des managers……Nous n’allons pas revenir sur ces details mais il est dommage que les prix si élevés ne correspondent à aucune qualité de service….Dommage mais rien n’est jamais acquis……Les reclamations n’ont pas l’air de se reduire à tous les niveaux,la voix des passagers n’est pasq assez entendue…Nous sommes tous pr le developpement de notre tourisme mais si notre compagnie continue à nier ses défauts,ce dernier finira par en payer le prix….Si les voix commencentà s’elever c’que le niveau de mecontentement a atteint son pic…..Comme tu le dis, A bon entendeur latifa

    1. Même les formulaires sur lesquels on pouvait écrire nos remarques on disparu. Tout cela est indigne d’une compagnie aérienne, qui pratique des tarifs aussi élevés, c’est de l’arnaque.

Laisser un commentaire