Monsieur le président du conseil de la ville de Casablanca,

Monsieur, 

Je ne sais si ma dernière lettre vous est parvenue, ou pas. Mais en tant que citoyenne casablancaise,  je me devais de vous saisir. La descente en enfer de notre ville bien aimée, me fait trop mal au cœur. La dégradation et l’anarchie à tous les niveaux a atteint des proportions intenables. Alors que nous assistons au lancement de plusieurs projets d’envergure, nous sommes aussi témoins d’une décadence sans précédent. Même ce qu’on considérait autrefois comme de l’acquis, comme le ramassage réguliers des ordures ménagères, le transport en taxi et en bus, les balades en ville, les avenues goudronnées, la verdure, la plage, le centre ville Art&Déco, tout est devenu un souvenir du passé, le passé glorieux de Casablanca, dont nous ne cessons de rêver ..

La mafia du gardiennage sauvage, nait d’une voracité malveillante et d’une gestion myope de la chose publique. L’idée satanique de louer des espaces publics à des mafieux, pour renflouer des caisses noires,  plumer le citoyen et camoufler l’impact dévastateur de l’exode rural, prouvent la mentalité courtermiste de certains responsables locaux.  Chaque avenue, chaque rue, claque impasse, chaque terrain vague est utilisé par des  mafieux, pour faire du cash sur le dos du citoyen.    

Les choses vont crescendo, car ses pseudos gardiens se multiplient à vue d’œil. Ils deviennent un mal nécessaire, une sorte de taxe que nous devons payer cinq six fois par jour,  si on se déplace en voiture. Avec le temps cette taxe est devenue une obligation sociale et une façon de se protéger et protéger son véhicule..
Nous avons la peur au ventre, Monsieur le Maire !!!!!

La où il y a des parcmètres c’est une autre galère, ou ils sont en service, où alors  ils sont plantés là, avec un gardien juste à côté, sans parler des ‘sabots’ qui n’ont aucun statu légal et qui pourtant immobilisent nos véhicules et nous fond passer encore une fois à la caisse. 

Tout à basculé, notre ville se détériore à vue d’œil, l’exode à tué son évolution dans l’œuf et la spéculation immobilière lui a donné le coup de grâce et a fait disparaître ses espaces verts .

 Les vrais casablancais étouffent et sont de plus en plus contraints de limiter leurs mouvements et leurs déplacements,  à certains quartiers de la ville, on a la peur au ventre, Monsieur le Maire !!!! 

Casablanca connaît une insécurité grandissante, la mendicité est devenu un métier agréé aux niveau de tous les  feux de circulation, dans les marchés, devant les mosquées, etc.. le crime, le vol à l’arrachée, les attaques à l’arme blanche,  le commerce irrégulier, l’insalubrité qui se greffe à un manque de civisme et au irrespect systématique des codes et des lois. Les embouteillages aggravés par une conduite irresponables…

Je comprends que les maux de Casablancais, viennent en premier lieu  de ses  habitants,  je sais aussi que la précarité et la pauvreté mettent à mal le quotidien de beaucoup de nos concitoyens. Mais les autorités, ne doivent-elles pas au moins veiller au respect des lois? La pauvreté est synonyme d’anarchie ???? Non, je ne pense pas, c’est le laxisme qui engendre le désordre et le chaos..Guérir la pauvreté et les problèmes sociaux en fermant les yeux sur des  comportements indescents et hors la loi  ???? C’est ça la politique social des élus et de toutes les autorités de notre ville ???

Nous assistons chaque jour à des écarts commis par des taxis qui, soit ne s’arrêtent jamais, ou nous dictent notre trajet et nous n’avons guère le choix que de suivre ..

 Vous voulez que nous Casablancais, on continue à payer des taxes à la communauté,  à assurer des revenus aux gardiens et de l’aumône à ceux qui font la manche, à garantir l’activité économique ???

On veut bien, mais qui s’occupe de nos problèmes à nous, qui écoute nos doléances, qui défend nos intérêts et nous assurent les  services de base ??? Qui nous protège du comportement des chauffeurs de taxi sans éthique, ou de gardiens agressifs qui nous insultent, parce qu’on refuse de leur donner la somme qu’ils exigent? Qui se soucie du bien être d’une certaine classe moyenne, qui est le moteur de la ville et qui se sent abandonnée et ne sait plus à quel saint se vouer ???

Une casablancaise en colère 😡 

www.ethiqueetsociete.com  

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

Laisser un commentaire