L’islam que m’a appris mon père !!!!

imageAujourd’hui on ne parle que d’islam, de musulmans et de bannissement. Mais l’islam n’est pas les musulmans, certains musulmans du moins. Ceux qui prétendent lui appartenir, alors qu’ils ne suivent pas ses vrais préceptes. Ceux qui se sont alliés au diable, par amour d’argent et de gloire. Ceux sans foi ni loi qui essayent de défigurer notre foi si pure, ceux qui sont à leur tour manipulés au nom d’un islam étrangement belliqueux.

L’islam a ses lois qu’on ne peut transgresser, a ses dictats  qu’on doit suivre, mais l’islam est aussi un comportement, une manière simple de vivre.  L’islam est une morale et une éthique.

Suivre les rituels de l’islam et appliquer ses lois ne suffisent pas à faire de nous de vrais musulmans. C’est ce que mon défunt père me disait. Il me disait on ne peut se prétendre bon musulman, que si on fait preuve d’éthique, d’honnêteté et  d’humilité, que si on souhaite à autrui ce qu’on se souhaite à soit même, que si on donne aux pauvres ce que nous aimerions qu’on nous donne.

A une certaine époque, quand j’étais bien jeune et ne pratiquais pas encore la Salât ( la prière). Mon père me disait toujours ‘tu es une bonne fille, par ta droiture, et ta probité, tu feras une bonne musulmane si tu allies ta bonne conduite à l’accomplissement de la prière, ma fille ‘. Mon père me parlait ainsi, avec douceur, sans colère, sans me punir ou me critiquer. C’est cet islam tolérant et compréhensif où j’ai grandi. C’est dans cette piété et cette ouverture que j’ai appris ma religion. En étant toujours consciente de la miséricorde de Dieu, que je ne cesse d’implorer et son châtiment que je ne cesse d’éviter ..

Aujourd’hui on a réduit  l’islam à un habit, une barbe, une burqa, un salafisme  rétrograde et culpabilisant, à la violence même. Non l’islam est bien plus grand que toutes ces manies et ses interprétations terrestres. L’islam est noble et Dieu est miséricordieux et bon.  Dieu est clément et nous accorde son pardon pour nos écarts, il est ‘الرحمان الرحيم’ le très miséricordieux ‘qui ne veut pas nous  punir et nous châtier. Dieu est amour et beauté. Dieu ne peut accepter que des pseudo-musulmans tuent, brûlent, bombardent, interdisent, punissent, s’explosent  en son nom. Nul n’est mandaté par Dieu pour juger et  punir les autres, sur terre ni à se prendre la vie, pour quelques sinistres dessins, croyant mériter le paradis par leur geste macabre ..

Dieu nous dit de faire le bien autour de nous, d’aimer notre prochain, de ne pas mentir, de ne pas trahir, de ne pas voler et de ne pas médire des autres. Le tout Puissant nous a imposé ses cinq piliers, qui sont la ‘Chahada, la Salât, la zakat, Assiam et le Hajj’ *, que chaque musulman doit accomplir. Mais Dieu ne nous a pas dit que ces piliers accomplis, nous absoudent  de tous les autres péchés. Notre  foi doit se refléter sur notre comportement irréprochable, sur nos paroles, sur notre façon de traiter les autres, qu’ils soient musulmans ou non.

Aujourd’hui on assiste à une déformation et une difiguration du message divin, transmis à son prophète Mohammed, que la bénédiction et la prière de Dieu soient sur lui. D’ailleurs Dieu en louant son messager, lui dit ‘انك لعلى خلق عظيم’ ´Tu es certes d’une moralité sublime’ sourate Alqalam. Le compliment que lui fit Dieu concernait plus son sens de l’éthique et son intégrité morale, plus que sa piété. Une foi sans moralité est une foi incomplète .

Le prophète Mohammed que la bénédiction et la prière de Dieu soient sur lui, bien  avant de recevoir le message divin, était connu pour être l’homme honnête et digne de confiance. Dieu l’a choisi pour transmettre son message divin, car il était d’une grande moralité.

Certains ‘musulmans’ interprètent la parole divine selon leurs traditions et leurs us . Ils décident  que la femme est leur chose, leur bien, que ce n’est pas un être humain à part entière. Qu’elle doit être soumise et obéissante,  esclave de leur tyrannie. Alors que Dieu nous a créés égaux dans l’âme. Lorsque Dieu dit dans le coran ‘ الرجال قوامون على النساء بما فظل بعضهم على بعض، و بما انفقو من اموالهم ‘, sourat Anissaa . Dieu ne parle guère de la force physique de l’homme. Dieu s’adresse aux bons musulmans sages, qui ont compris son message, ceux qui prennent en charge leurs femmes et les chérissent, qui s’en occupent et les protègent. Dieu ne s’adresse pas à ceux qui se croient des êtres supérieurs à la femme et la maltraitent. Ceux là ne sont pas musulmans et n’auront pas droit à la miséricorde divine, sauf s’ils se repentent et corrigent leurs erreurs

Les femmes qui se sentent heureuses dans la soumission et l’asservissement, ne peuvent être aidées. Mais elles ne sont pas représentatives de toutes les femmes musulmanes. Celles qui manifestent pour sa propre répression, pour  le port incongru du voile intégrale, qui n’est pas de surcroît, un dictat de Dieu.

L’habit est un accessoire qu’on a inventé, nous les humains,  pour couvrir notre corps et non pas une preuve de chasteté ou de piété. Comme disent les chrétiens ‘l’habit ne fait pas le moine’. Donc l’habit n’est pas une preuve de foi et de bonne conduite d’un musulman ou d’une musulmane. C’est un choix pour certaines femmes et souvent une exigence de l’homme dominant.
Nul n’a le droit de juger l’autre à cause de son apparence, nul n’a le droit d’obliger quelqu’un à porter tel ou tel habit. Nous sommes les créatures de Dieu et seul Dieu est juge.

Voila à mon sens, la raison pour laquelle l’islam est devenu sujet de discussions, de débats stériles et même de mépris et d’incompréhension dans des sociétés non musulmanes. Parce que nous les musulmans, nous ne montrons que le côté ostentatoire, le côté  superflu de l’islam et qui donne à ceux qui le critiquent, une bonne  raison de nous humilier et de dire que la femme est opprimée en Islam. Non l’islam a donné ses droits à la femme, c’est elle qui définit son apparence, elle est libre d’imposer son indépendance à l’homme dominant et injuste.  Ces choses existent dans toutes les sociétés et dans toutes les religions. Ce n’est pas propre à l’islam..

Nous avons exhibé l’accessoire et nous avons occulté l’essentiel de l’islam, qui est l’éthique, l’honnêteté, la moralité  et l’amour du prochain. Il faut recentrer le débat sur le vrai sens de la religion musulmane. Nous sommes tenus de défendre notre foi contre ses détracteurs, qui la diabolisent. Nous devons lutter contre les clichés et les stéréotypes qui ne s’intéressent qu’au superficiel et ignorent  le fondement et le vrai message de l’islam.

Dieu nous a créé pour qu’on l’adore, il nous a montré le chemin à suivre et nous a laissés libres de nos actes. À nous de choisir la voie divine à nous de respecter la raison de notre existence sur cette terre. Cette terre qui n’est qu’un passage éphémère, qui nous mène vers l’éternel, vers la félicité, vers le paradis..

*Témoignage, prière, aumône, jeûne et pèlerinage

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

2 commentaires sur « L’islam que m’a appris mon père !!!! »

  1. Chère Amie, J’aime ton article et je me suis permis de le partager sur ma page Facebook et celle de :acronda et acronda.ma. Je me suis retrouvés sur ton article, car comme tu le dis si bien, ils nous ont montré le chemin à suivre et nous ont laissé libres de nos actes. À nous de choisir la voie divine à nous de respecter la raison de notre existence sur cette terre. Merci Lalla Fatima Ezohra

    Mly Driss EL Hassani EL Alaoui

Laisser un commentaire