Ce formulaire utilise Akismet pour réduire le courrier indésirable. Découvrez comment vos données sont traitées.

    L’incertitude

    Cela fait plus de deux qu’on a franchi l’étape de la grande incertitude. On n’en était pas conscient à l’époque et on n’en est toujours pas vraiment conscient aujourd’hui. La fin de l’année 2019 est un tournant dans le monde. Les portes d’une ère nouvelle se sont brusquement ouvertes et l’univers s’est soudainement retrouvé devant une nouvelle réalité. Une réalité qu’on ne peut malheureusement pas nier, car elle es bel et bien là, continue à être présente et à chaque fois qu’on tente de l’oublier, elle se réimpose et nous rappelle son imminence. 
     Il s’agit de l’ère de tous les dangers, l’ère du danger sanitaire, la pandémie du COVID19 est bien réelle.

    Les épidémies  qu’a connu le monde les siècles passés et qu’on croyait naïvement appartenir  désormais à une époque révolue, ont resurgi de nulle part. Nous sommes à nouveau confrontés à un phénomène dont nous ne connaissons pas l’origine, ni la nature.

    Nous sommes tributaires du monde scientifique et de ce qu’il nous sert comme arguments et comme preuves

    La  Covid 19 est apparue un jour et personne ne sait ce qui l’a provoquée, ou du moins c’est ce qu’on essaye de nous faire croire. Jusqu’à présent la machination a très bien réussit, car la peur s’est bien installée et a ébranlé une petite certitude fragile qu’entretenait l’être humain et qui lui permettait  de survivre, sans angoisse.

    Au début on nous parlait d’un virus volatile, qui atteint les poumons, toutes les voies respiratoires. On ne sait d’où il vient ni comment il a envahi notre planète. On sait juste qu’il va provoquer une épidémie suivie par une pandémie, qui va mettre le monde entier à genoux. On ne connaît pas grand-chose sur ses mutations futures, sur le fait s’il sera un jour vaincu ou pas. 

    L’incertitude est là, elle a pris le dessus sur toute la science et le progrès accompli jusque maintenant. Les sociétés pharmaceutiques, les laboratoires internationaux, se frottent les mains d’excitation et  se lancent dans la fabrication d’un vaccin, une vraie  course contre la montre. Un vaccin censé protéger les êtres humains, contre ce virus contagieux. Des études rapides sont réalisées et des vaccins sont lancés sur le marché international, des vaccins pour nous protéger de l’épidémie menaçante.

    Des vaccins multi doses, dont la durée d’efficacité n’est pas vraiment établie 

    Les pays se sont presque arraché ce vaccin. Une vraie vente aux enchères, que seuls les privilégiés ont pu acquérir. Les pays démunis n’en ont pas eu droit. Des compagnes de vaccination accélérées lancées à travers le globe. Les vaccins sont classés selon leur degré d’efficacité, 60%, 70%, 85%, 90%. C’est du jamais vu, les compagnies pharmaceutiques sont dans l’euphorie, la manne est intarissable.  

    Depuis décembre 2019 la COVID19 nous atteint par vague intermittente et par zone géographique. Elle se déplace à une vitesse fulgurante et frappe infatigablement tous les pays. Ce virus est une réalité, qu’on ne peut nier, même si certains  en doutent encore et doutent du danger qu’il représente, pour la santé

    La polémique bat son plein dans l’univers entier, entre ceux qui y voit un complot terrestre, ourdi par des forces occultes de la finance internationale, pour fragiliser le monde, se débarrasser des vieilles générations, qui consomment sans produire, se remplir les poches et maintenir la terre entière dans la peur et la panique. 

    Je ne suis pas une adepte des théories de complot en général, je me dis qu’il y a sûrement un peu de vrai, par rapport à l’enrichissement des puissances pharmaceutiques. Que le monde faisait les guerres plus souvent, pour s’enrichir dans la vente des armes. Or depuis que l’arme nucléaire existe et que plusieurs pays la possèdent. Cette dernière s’est transformée en une arme dissuasive, qui n’encourage pas les guerres mondiales, aide plutôt à les éviter. 

    De plus nous vivons tous dans un monde, devenu une sorte de village géant, grâce aux moyens de communication hyper sophistiquées, qui ont pris d’assaut l’univers entier. Ce système dans lequel nous vivons nous impose ses règles, qu’on ne peut malheureusement contourner, nous y vivons, donc nous devons respecter ses règles .

    Parmi les pénalités et les taxes que nous payions, sans cesse, à nos sociétés, nous sommes maintenant face à une amende sanitaire, dont nous sommes appelés, désormais à nous acquitter. 

    La voracité de cette puissance, que nous ne voyons pas, mais que nous percevons, est réelle. Nous ne pouvons y échapper, car elle est magistrale. Elle  réclame que nous honorions notre droit de subsister sur cette planète.

    Les guerres qui massacraient des millions de gens innocents se sont transformées en virus ravageurs. 

     

     

     

     

     

    Print Friendly, PDF & Email

    Articles Similaires

    Laissez un commentaire