FB et le délire..

J’ai la nette impression que FB est devenu une sorte de poubelle sans fond, où tout le monde jettent ses détritus revendicatifs, idéologiques, politiques, propagandistes. Tout le monde vide son sac dessus. FB est devenu comme l’eau qu’on boit et l’air qu’on respire, il est plus important que nous,  que la vie elle même…

Nous oublions les nôtres mais nous n’oublions jamais de consulter FB. C’est notre psychothérapeute, notre mur de lamentations, notre ‘homme à tout faire’. J’aurais juste souhaité qu’il devienne aussi un moyen de communication positif et une façon de trouver des solutions à nos multiples problèmes. Si au moins, tout le monde faisait son mea culpa, reconnaissait ses erreurs et proposait des remèdes. Mais purger, pour purger ne nous mène à rien et nous tournons en rond, car nous nous méfions les uns des autres et chacun croit , détenir la vérité absolue, la légitimité la priorité, la crédibilité, la sensibilité etc.. plus que l’autre. Nous étalons aussi bien nos convictions, nos opinions que nos malaises, nous tâtonnons, nous nous mesurons, nous nous évaluons, nous nous jugeons et au fait nous ne faisons rien de concret, car le changement et le bien être,  se construisent à coup d’engagements réels et tangibles. Nous détestons voir d’autres réussir, là où nous échouons, nous voyons le mal partout sauf en nous, nous nous victimisons et nous jetons le blâme sur les autres, nous restons superficiels, car nous ne savons pas approfondir notre pensée. Nous vivons dans l’attente, alors qu’il est vital de tracer et d’avoir des objectifs.

Au lieu du délire et de la critique outrancière, engageons nous, travaillons, bâtissons, partageons et surtout, éduquons nous et aimons nous !!!

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

Laisser un commentaire