A Monsieur le président du conseil de la ville de Casablanca

A Monsieur le président du conseil de la la ville de Casablanca

Monsieur,
La saison estivale bat son plein à Casablanca, les écoles ferment leur portes pour les vacances. J’ose espérer que cette année ne ressemblera pas à la précédente. Notre ville ne sera pas livrée à son triste sort comme c’était le cas l’été dernier.
Tous les casablancais appréhendent cette saison d’oisiveté et son lot de problèmes d’hygiène, d’insécurité et de désorganisation. Je voudrais bien croire que cette année le conseil de la ville est prêt à affronter les problèmes saisonniers, il est armé pour faire face à tout genre de désordre et de non respect de la loi.
L’année dernière le centre de Casablanca a été envahis par les ´farachas’, les mendiants, la saleté sous tous ses aspects. J’espère que cette année la vigilance est de mise et que vous êtes préparés pour empêcher cette situation de se reproduire.
Tous les casablancais comptent sur vous pour parer à toute éventualité et palier tout genre de crise sécuritaire, hygiénique ou d’organisation, qui risque d’entraîner la ville de niveau dans un tourbillon de désordre sans fin.
L’été devrait mobiliser vos services plus que jamais, car le nombre de visiteurs augmentent et amène avec lui son lot de soucis sanitaires et organisationnels. Il faut commencer à s’entraîner à gérer les foules et l’exode si on veut être un jour capable d’organiser des événements d’envergure, comme la coupe du monde. Apprendre de nos erreurs, éviter de les répéter d’année en année. Entretenir nos infrastructures en réparant nos trottoirs et nos chaussées pleines de nids de poule. Apprenons à nos concitoyens, qu’il est primordiale de respecter la loi, de respecter nos espaces verts et toute l’hygiène de la ville. Si les interpellations ne suffisent pas, alors il est recommandé d’instaurer des amendes
contre les récalcitrants et les contrevenants. Le laxisme n’est plus de mise, il faut sévir et imposer la loi, si on veut éviter l’anarchie. Plus vous fermez les yeux sur des exactions plus celles ci s’installent et deviennent un état de fait.
C’est sûrement pas à moi de vous apprendre votre travail et votre devoir de maire de la ville la plus grande du Maroc. Vous êtes bien placé, pour mesurer l’importance d’une bonne gestion efficace.
Les femmes veulent circuler dans la ville sans peur d’être dépouillées de leur sac à main, ou d’être harcelées par des petits voyous sans éducation. Nous ne voulons pas non plus être la proie de tous ceux qui imposent leur loi dans les plages, les parkings et les marchés. Épargnez nous les abus des différentes mafias qui ont main mise sur la ville, avec la complicité de vos services communales. Qui louent et vendent des espaces publics sans aucun égard au citoyen. Ce dernier subit ses agressions et ne peut se défendre, contre ces hordes sorties du nulle part et qui réclament l’espace public, comme étant leur propriété privée.
Ne faites pas sourde oreille à nos doléances et ne livrez pas de nouveau la ville à ses démons. Sachez M.le Maire que nous déplorons cette situation et nous dénonçons le laxisme complice. Qui fait de la capitale économique du Maroc, littéralement une des agglomérations des plus anarchiques, des plus précaires et des plus dangereuses…

Veuillez agréer mes meilleures salutations

Une casablancaise en colère 😡

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

Laisser un commentaire