Casablanca, contre Oued Bouskoura

855 millions de DH pour protéger Casablanca contre Oued Bouskoura
Menara.ma / Ali Bouaâddi
19.03.2013

Programmé depuis les années 1980, l’ouvrage de protection de Casablanca contre les débordements de l’Oued Bouskoura est reporté sine die. 2013, le début de la fin du calvaire.
Enfin, Casablanca a trouvé de l’argent pour se protéger contre les crues de l’Oued Bouskoura. Des crues qui inondent chaque hiver des quartiers entiers (siège de l’OCP, Office des changes, quartier Sidi Maârouf et ses unités industrielles, etc.) et coûtent à l’économie casablancaise des centaines de millions de DH. Ce ne sera plus qu’un mauvais souvenir. La ville a réussi à collecter les 855 millions de DH nécessaires à la mise en place d’un ouvrage de protection : le Super Collecteur Ouest.

Le montage financier met à la charge du budget général de l’Etat 220 millions de dhs alors que le Ministère de l’Intérieur débloque 150 millions de dhs. Cette contribution de l’Intérieur n’est toutefois qu’une avance sur la part transférée à Casablanca en TVA. Un autre ministère apporte de l’eau au moulin. C’est le département en charge de l’Eau et de l’Environnement qui déboursera 75 millions de DH.

Les conseils locaux mettront aussi la main dans la poche. La ville décaissera 150 millions de dh. Le Conseil de la Région soutiendra le projet à hauteur de 100 millions de DH. D’autres contributeurs sont sur la liste (la convention dont Menara détient une copie). Il s’agit de l’OCP (100 millions de DH), l’Agence d’urbanisation et de développement d’Anfa (50 millions de DH) et l’Agence du bassin hydraulique Bouregreg (10 millions de DH).

La convention est là. Mais son exécution est suspendue au vote du Conseil de la Ville de Casablanca et de celui de la Région. La Région a déjà donné son accord dans sa précédente session en début de ce mois de mars. Il ne reste que l’aval du Conseil de la Ville prévue pour la session qui se tiendra jeudi 21 mars.

La ventilation des rubriques du budget (855 millions de dhs) est faite comme suit : 730 millions dhs pour les ouvrages techniques, 70 millions de dhs affectés « travaux divers » (normalisation de l’oued). Une somme de 55 millions de dhs sera encaissée par le maître d’ouvrage délégué à savoir Casa-Aménagement. Le démarrage effectif des travaux aura lieu, si tout va bien, le deuxième semestre 2013 pour quatre ans de mise en ouvre. La livraison en bonne et due forme du Super collecteur ouest est prévue pour 2016.

Concrètement, « le canal d’évacuation des crues comprend un segment à ciel ouvert d’une longueur de 3 Km qui sera suivi d’une partie souterraine de 6,2 km avec une profondeur de 10 mètres, un diamètre de 4,6 mètres carrés et d’un débit de 100 m3 par seconde », affirme Mustapha Lhaya, vice-maire chargé des grands projets d’infrastructures.

elhassani.elalaoui@gmail.com

20130320-103216.jpg

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

Laisser un commentaire