L’émergence de l’islam dans la péninsule arabique…

par Fati's Blog
l’islam

Le 21 décembre 2020

Avant L’arrivée de l’islam dans la péninsule arabique, au septième siècle après Jesu Christ. L’Arabie était plongée dans les ténèbres de l’ignorance, comme ça été largement décrit dans le saint Coran. Ses lois antiques sont issues des traditions, des us et des coutumes. Les arabes de l’époque étaient des commerçants érudits, qui se déplaçaient en caravane pour vendre leurs produits et acquérir d’autres, à travers le désert arabique. Ils avaient des codes d’honneur surdimensionnés. C’était des nomades qui vivaient en tribus, avec des dromadaires, qui leur servent de moyen fiable de transport

Le Sahara

La naissance d’une fille dans un foyer à cette époque, était un véritable malheur. Les pères se débarrassaient de leurs bébés (fille) en les enterrant vivantes. Une cruauté tolérée par les us et les croyances de cette ère. Les arabes de cette ancienne période, étaient connus aussi pour leur hospitalité, mais aussi pour la vengeance et un sens exacerbé de l’honneur tribal. Lorsqu’il y a un crime, les représailles suivent et les morts sont vengés coûte que coûte.

Le cheval faisait aussi partie de leur vie. Il était leur allié et ils le vénéraient D’où le pur sang arabe, un cheval d’une rare beauté, qui allie la rapidité, l’endurance et la fierté. Le cheval est l’ami fidèle de l’arabe ainsi que son épée. Cette ère antique connaissait aussi de grands poètes, qui traduisaient leur ressenti, par de belles paroles, griffonnées sur des peaux animales et accrochées, aux palmiers et aux tentes caïdales, pour être lues par tous. Ce genre de poésie s’appelait ‘Almoualqa’ en arabe, qui signifie ‘l’accrochée’.

L’islam arrive au septième siècle après Jesu Chris, il a banni plusieurs coutumes de l’époque. Une veritable revolution, il a commencé par condamner et interdir l’infanticide des filles. Il a aussi interdit l’esclavage et toutes les habitudes qui pouvaient nuire à la cellule familiale et à la santé en général, comme la consommation d’alcool et de viande de porc. Chaque Ayat ou sourate, était révélée au prophète Mohamed, dans son contexte. L’alcool donc fut interdit à cause des abus et des situations dramatiques qui en résultaient dans les foyers. La viande du porc fut aussi interdite, car elle constituait un danger sanitaire pour la population de la péninsule. C’est une révélation de Dieu tout puissant à son prophète, pour instaurer la paix et le bien être sociaux, au sein de la communauté musulmane.

l’islam est lié à la politique et en fait partie intégrante. Le prophète Mohamed, paix et benediction de Dieu soient sur lui, était à la fois le messager de Dieu et le Khalifa, le commandeur militaire et spirituel. Il veillait à une distribution juste et équitable des richesses ( constituées en premier lieu de la Zakate* et du commerce) de sa communauté, selon les préceptes dictés par Dieu. Sa politique sociale n’avait pas d’égale, car il a banni toute forme de féodalisme, d’abus. Les musulmans étaient tous égaux devant Dieu et dans la société. Loin de toute tractation politique ou partisane. Une notion du partage et d’altruisme qui a déserté les systèmes politiques universels d’aujourd’hui.

*Zakate: l’aumône légale en islam et son troisième pilier