Question de foi et d’ethique

IMG_2851L’été, est la, les plages commencent à se remplir. Tous les Casablancais veulent prendre leur part de l’air estival qui règne sur la ville. Les centres commerciaux sont très achalandés, les bus sont pleins à craquer, les avenues ne désemplissent pas. La corniche est prise d’assaut par les amoureux du sport et des terrasses de café. Tout le monde s’active et tout le monde profite du beau temps et de l’océan. 

La vie est belle et il faut en profiter au maximum, c’est une certitude. Pourtant, dans ce contexte de réjouissance estivale, j’appréhende cette période de l’année…

Plus il y a de monde dehors, plus la quantité de déchets se multiplient et plus le nombre d’accidents de la circulation augmente. Dans cette euphorie saisonnière les gens se déchaînent de jour comme de nuit. Ils consomment et jettent, au gré de leur plaisir. Ils appuient sur l’accélérateur et perdent tout sens de la mesure. Souvent, ils confondent la joie et l’allégresse avec désordre et chaos.  

Cela nous ramène encore une fois à l’éthique et le civisme . Nous manifestons notre joie par la casse et notre colère par la casse. Que doit-on comprendre? Que nous ne savons pas gérer nos effusions. 

Nous aimons voir notre ville se développer et s’embellir, mais nous contribuons sans cesse à sa laideur en jetant nos détritus partout, en salissant nos plages et en considérant que Dieu nous a donné tout cela, parce que nous le méritons et parce qu’on est bien. Quelle erreur! 

Nous prenons, mais nous ne savons pas donner, car nous pensons tout simplement qu’on a été crée pour se servir, pour prendre, pour consommer, pour détruire, pour salir et pour tout simplement exister sans nous préoccuper des autres.

Nous ne regardons jamais plus loin que notre petit intérêt égoïstement personnel, dès lors que nous pensons être dans le vrai. 

Je ne pense pas que nous soyons dans le vrai, tant que nous ne rectifions pas notre comportement anti-citoyen, que nous ne préoccupons pas de l’autre, que nous ne partageons pas avec les moins lotis, que nous ne préservons pas nos biens publics et environnementaux, que nous ne respectons pas l’autre quel qu’il soit.

Dieu a créé l’être humain et a exigé qu’il soit humble ‘،كلا ان الإنسان لا يطغى’.

L’arrogance est un vilain comportement qui engendre l’irrespect et l’impertinence.

Notre société est passée d’une société de valeurs et d’éthique à une pure société de consommation et de ‘frime’, il n’y a pas de quoi être fière!!

Nous nous sommes éloignés de nos principes fondamentaux, qui sont le fruit de notre éducation ancestrale.

Pourquoi ne pas se comporter avec plus de sagesse et d’humilité, respecter et aider son prochain,  protéger son environnement et son voisin.  Élever ses enfants dans le respect et l’éthique, les responsabiliser, les sensibiliser, par rapport à tous les autres êtres qui existent sur terre ( humains, animaux, plantes, etc..) ? 

Pourquoi nous inspirons-nous, juste de l’aspect ostentatoire et futile de la  société occidentale? Pourquoi ne cherchons-nous pas à lui ressembler dans ce qu’elle a de meilleur, le respect des lois, le respect de l’individu, le sens du civisme,  le comportement responsable, en général.

Aujourd’hui, nous nous retrouvons dans une société pseudo-musulmane. Qui ne reconnait de l’islam qu’une certaine apparence,  une tendance,  parfois même un  aveuglement et une intolérance, qui lui sont étrangers.  Rares sont ceux, parmi nous, qui ont réellement capté sa lumière, son altruisme et sa sagesse, qui ont fait un travail  sur leur âme, pour dépasser le ‘moi’ impérieux.   

Posons-nous ces questions! Nous ne sommes pas éternels..

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

4 commentaires sur « Question de foi et d’ethique »

  1. Fati! Blog tres interessant ds le sens où il englobe plusieurs aspects de la mentalité marocaine…Que peut-on y ajouter si ce n’est que la reflexion est assez profonde et pousse à se remettre en question….Je suis siderée de voir tant d’euphorie à l’approche de l’eté ,les plages commencent à etre bondées….Les bus sont dejà à craquer ,il reste à esperer que le civisme suive,ce serait la moindre des contributions de tt un chacun?N’est ce pas? Souhaitons le…… Je te laisse et te dis à tres bientot latifa

  2. Eh! Oui le Maroc:pays de l’Islam! En apparence. Des Hijabs et des barbes à profusion. Mais où sont l’éducation et l’humilité. Mercredi matin j’ai fait un tour sur la corniche, question de dire au revoir à l’océan et sa splendeur. J’ai remarqué des nouvelles scultures ancrées au sol et entourées de graviers. Par contre ce même gravier jonchait le sol un peu partout. En me tournant je vois une fillette de 6 ans prendre le gravier et le jeter tout autour. Ses parents la suivaient sans rien dire. La mère avec un Hijab et le père barbu, curieux ils tournaient autour des sculptures pour essayer de déchiffrer leur sens sans penser à les protéger du vandalisme de leur fille. Malheureusement c’est ça le Marocain! Il ne se sent jamais concerné. Il est occupé à regarder la bosse de son voisin. La sienne lui est invisible. Jemel ma chafch hdabbtou chaf ghir hdabbt khouh! Quel proverbe! Tellement vrai pour nous les marocains. J’adore ton article Fati et je souhaite que les marocains se réveillent un jour!

Laisser un commentaire