Logement: la crise va s’empirer après la pandémie, avertit Québec solidaire

Logement: la crise va s’empirer après la pandémie, avertit Québec solidaire

MétroLe député de Québec solidaire Andrés Fontecilla

Si le taux d’inoccupation des logements s’est desserré à Montréal en 2020, ce n’est que temporaire, selon Québec solidaire (QS). Avec la réouverture des frontières et la reprise des activités en personne après la pandémie, la crise du logement dans la métropole pourrait s’empirer, analyse l’élu Andrés Fontecilla.

Montreal, Canada – June 13, 2015

«On n’a plus le temps de niaiser», a lancé vendredi le porte-parole du deuxième groupe d’opposition en matière de logement. D’après lui, la hausse du taux d’inoccupation dans la région métropolitaine – 2,7% en 2020 par rapport à 1,4% en 2019 – n’est qu’un mirage.

D’une part, des immigrants, qui s’installent en grande partie à Montréal, ne sont pas arrivés. Et les étudiants et les étudiantes qui ne fréquentent plus les grandes universités, ça fait une pression à la baisse sur le taux d’inoccupation», a analysé M. Fontecilla, vendredi, en direct de l’Assemblée nationale.

Source: Journal Metro

Lien: https://journalmetro.com/actualites/montreal/2636549/logement-la-crise-va-sempirer-apres-la-pandemie-avertit-quebec-solidaire/

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire