Casablanca a-t-elle le Maire qu’elle mérite !


Casablanca, ville sale, chaotique, où les averses de chaque saison hivernale mettent à nu la défaillance des infrastructures de base. Son conseil de la ville est pointé du doigt… Lors de son unique apparition, le 7 janvier sur 2M, le maire, Abdelaziz El Omari, a réduit ses responsabilités à celles d’un simple vaguemestre. Un “Rekkas”.

Source: Maroc Hebdo

lien: https://ethiqueetsociete.com/?post_type=news&p=7016&preview=true

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire