La glande thymus 

Aujourd’hui j’ai parfairé ma connaissance de cette glande, méconnue par le commun des mortels et négligée par la médecine. La glande Thymus,  se localise au niveau du cœur.

En étudiant le Sujok une thérapie coréenne, nous avons beaucoup parlé, pendant le cours,  de cette glande et de son chakra du vent. Grande fut ma surprise, ce matin en regardant  sur la chaîne ‘إقراء’ Le grand professeur M’hamed Rateeb Anaboulsi, un grand théologien syrien qui rallie science et islam. Il explique le fonctionnement de notre organisme en invoquant le Coran et la puissance créatrice de Dieu.  Chaque organe dans notre corps a été façonné minutieusement par Dieu de telle manière à répondre au moindre besoin de notre corps.  Rien n’a été créé au hasard et parmi ces organes la glande Thymus.

Son emplacement près du cœur est fondamental et son rôle et crucial pour le système immunitaire de l’homme. En effet les globules blancs qui constituent l’armée de défense du corps humain sont répartis en cinq catégories. Parmi ces cinq catégories, il y a les soldats qui attaquent tout corps étranger dangereux pour notre organisme. Ce groupe de globules blancs subit une formation sur la détermination de ce corps étranger. Est-il bon ou mauvais? Cette initiation à lieu au sein de la glande thymus et elle dure deux ans, de la vie d’un être humain.

Le globule blanc apprend à différencier entre l’ennemi et l’ami, par rapport au corps. Ce dernier ne peut assurer  son passage vers l’organisme qu’après avoir passé le test de réussite. C’est à dire détruire l’ennemi et reconnaître l’ami. S’il échoue, il est systématiquement réduit à néant.

Une fois cette initiation terminée, la glande thymus aura rempli son rôle pour lequel elle a été créée  et devient tout à fait dérisoire et n’est plus mentionnée par la médecine classique comment un élément essentiel.

Par contre pour  la médecine douce cette glande continue à remplir son rôle et doit être stimulée en cas de déficience immunologique, car elle agit sur la croissance musculaire, régule les lymphoïdes et toutes les énergies du corps.

Dieu a donc créé l’être humain en lui donnant toutes les possibilités organiques, pour survivre aux pathologies physiques et psychiques, il n’a rien créé au hasard. Chaque organe dans notre corps, même le plus minuscule qu’il soit a un rôle indéniable.

J’ai subi une thyroïdectomie, il y a quelques années et aujourd’hui,  je me pose des questions à propos de cette ablation. Les médecins avaient prescrit cette thyroïdectomie, pour des raisons sérieuses. Mais moi, je ne peux m’empêcher, aujourd’hui de me demander si c’était une sage décision, car mon corps a perdu son équilibre depuis cette opération.

Mon professeur de su jok a déploré le fait que je n’aie plus de thyroïde, il a comparé cette situation ‘à la conduite d’un véhicule sans volant’. Mon corps est le véhicule et la thyroïde est le volant, car elle est lié au système nerveux.

Lorsque j’ai écouté le professeur Naboulssi ce matin, j’ai eu une prise de conscience magnifique, des aléas de la vie, de son sens immuable du pouvoir infiniment grand du tout puissant, dont on ne capte que le strict minimum. De notre bêtise humaine, notre suffisance et notre ignorance de l’essentiel. Nous traversons ce monde en étalant  notre arrogance et notre prétention de tout maîtriser. Au fait nous ne savons pas grand-chose et nous n’en sommes pas toujours conscients.  سبحان الله

ويسألونك عن الروح قل الروح من امري ربي، و ماأوتيتم من العلم الا قليلا

سورة الإسراء

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

Laisser un commentaire