Québec, ou est ta conscience?

20140202-001155.jpgOn vient tous d’apprendre le décès tragique d’une jeune femme marocaine immigrée au Québec. Personne ne connaît réellement les circonstances de son accident. La première version parlait de son hijab qui s’est coincé dans l’engrenage de l’escalator d’une station de métro. Par la suite, on a enlevé le mot hijab et on a dit foulard, une histoire à mon sens invraisemblable.
Mais ce qui est choquant dans toute cette histoire, c’est le fait de s’arrêter au détail et occulter la vraie tragédie. Comment comprendre ça? La haine a-t-elle détruit tout sentiment de compassion? Qu’elle est cette hystérie qui s’est propagée dans les réseaux sociaux, au Québec? Au lieu de compatir avec la famille, des gens, sans aucune morale, saisissent cette opportunité dramatique, pour laisser libre cours à leur haine et leur hargne contre les musulmans, contre la façon de s’habiller des musulmanes. Il y en avait même qui ont dit ‘très bien, c’est une terroriste en moins!´
Quelle honte! Quelle infamie! Une bande d’ignares immatures se sont mis à proférer des injures et des insultes contre l’islam et les musulmans. C’est ça le monde dans lequel nous vivons? Une réaction des plus immondes, venant d’individus ayant grandi dans un pays respectueux des droits de l’homme. Tout ce racisme à cause d’un morceau de tissu. Cette jeune femme morte dans des circonstances jusque-là non clarifiées, est maman de deux enfants en bas âge (5 et 8 ans ) elle était très active dans des associations et faisait du bénévolat. Que lui reproche-t-on? De respirer le même air? De couvrir sa tête, alors c’est son droit? Mérite-t-elle- d’être traitée de la sorte même après sa mort?
Je suis indignée et déçue de voir comment l’absence de conscience peut fédérer mal, et errements, comment l’ignorance et les préjugés peuvent devenir des armes de destruction massive.
Nous avons aujourd’hui un avant-goût des dégâts causés, par une politique raciste et intolérante, que pratique le parti au pouvoir. Il peut déjà célébrer sa réussite dans l’endoctrinement d’individus, à cerveau malade.
Le mal ne s’arrêtera point, il a déjà prit des dimensions alarmantes. Il va ronger les générations futures et va instaurer la peur et le rejet de l’autre. C’est une situation grave et dangereuse dans une société fondée sur l’immigration et la cohésion ethnique.
J’ose espérer que les consciences se réveilleront, pour condamner ces comportements bellicistes et racistes. Qu’une société civile tolérante prendra sur elle la responsabilité de lutter et de dénoncer, démasquer une éthique qui fait cruellement défaut et une conduite inhumaine, indigne d’une société démocratique et libérale. Qu’elle essayera de remettre les pendules à l’heure, par le dialogue constructif et par l’enseignement des principes et l’importance des liens de tout un peuple composé de différentes ethnies.
Je dis société civile, car je sens qu’il n’y a rien à espérer d’un parti, dont la politique se résume à vendre une propagande nocive, il n’y a vraiment pas de quoi d’être fier!!

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

Laisser un commentaire