« Voyages essentiels » : des Canadiens souhaitent des assouplissements

« Voyages essentiels » : des Canadiens souhaitent des assouplissements

Au moment où les vols vers le Sud sont suspendus, des Canadiens qui ont quitté le pays pour un séjour à l’étranger qu’ils jugent essentiel souhaitent que le gouvernement fédéral considère l’assouplissement des mesures pour les voyageurs de retour au pays.

Je ne suis pas venu m’amuser », lance Fabrice Segura, depuis Paris.

Père de quatre enfants, M. Segura a dû laisser sa famille à Granby et s’envoler de toute urgence vers la capitale française, la semaine dernière, pour aller au chevet de sa mère mourante.

Ma mère avait besoin de moi, explique-t-il. J’avais besoin de lui dire au revoir. Je pense que c’est compréhensible. »

Mais voilà qu’il a récemment pris connaissance des dernières mesures mises en place par le gouvernement Trudeau pour limiter les voyages à l’extérieur du pays.

Afin d’endiguer la transmission de la COVID-19, et potentiellement de variants du coronavirus, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé vendredi l’interruption des vols vers les destinations soleil jusqu’au 30 avril.

Ce qui inquiète M. Segura, c’est toutefois la quarantaine aux frais des voyageurs qu’imposera Ottawa.

Le temps de recevoir leur résultat, ceux-ci devront dorénavant s’isoler dans un hôtel désigné par le gouvernement. Les coûts encourus, qui comprennent le test mené par une entreprise privée ainsi que l’hébergement durant deux ou trois jours, sont évalués à 2000 $.

Source : Radio Canada 

Lien :https://ethiqueetsociete.com/?post_type=news&p=7310&preview=true

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire