Signature d’une déclaration conjointe entre : le Maroc les USA et Israël

La visite au Maroc mardi de la délégation américano-israélienne de haut niveau a été sanctionnée par une Déclaration Conjointe qui a mis l’accent sur l’ouverture d’une ère nouvelle dans les relations entre le Royaume du Maroc et l’Etat d’Israël.
Le Royaume du Maroc, les Etats-Unis d’Amérique et l’Etat d’Israël, en se référant à l’entretien téléphonique qui a eu lieu entre S.M. le Roi Mohammed VI et le Président Donald Trump, le 10 décembre 2020, ainsi qu’à leurs déclarations historiques respectives publiées le même jour, ainsi que par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, saluent l’opportunité à laquelle ont donné lieu les extraordinaires efforts des Etats-Unis et leur leadership, précise la Déclaration Conjointe.
La déclaration Conjointe met aussi en exergue la Proclamation des Etats-Unis portant sur la reconnaissance de la souveraineté du Royaume du Maroc sur le Sahara, tout en stipulant que les « Etats-Unis reconnaissent la souveraineté marocaine sur l’ensemble du territoire du Sahara occidental et réaffirment leur soutien à la proposition d’autonomie sérieuse, crédible et réaliste du Maroc comme seule base pour une solution juste et durable du différend sur le territoire du Sahara occidental ».
Pour faciliter les progrès dans la poursuite de cet objectif, les trois pays stipulent également que les États-Unis « encourageront le développement économique et social avec le Maroc, y compris sur le territoire du Sahara occidental, et, à cette fin, ouvriront un consulat sur le territoire du Sahara occidental, à Dakhla, pour promouvoir les opportunités économiques et commerciales en faveur de la région ».
Dans la même Déclaration, les trois pays rappellent l’échange de vues qui a eu lieu durant ledit entretien entre S.M. le Roi Mohammed VI et le Président Trump à propos de la situation actuelle au Moyen-Orient, au cours duquel S.M. le Roi a réitéré la position cohérente, constante et inchangée du Royaume du Maroc sur la question palestinienne, ainsi que la position exprimée sur l’importance de préserver le statut spécial de la ville sacrée de Jérusalem pour les trois religions monothéistes, pour S.M. le Roi, en Sa qualité de Président du Comité Al-Qods.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire