Khalid Ait Taleb: Les préparatifs vont bon train pour le lancement de la compagne de vaccination anti-Covid19

 

Le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, a souligné que les préparatifs vont bon train pour le lancement de la campagne de vaccination contre la pandémie du Covid-19.

Dans une allocution lue en son nom lors d’une visioconférence organisée, jeudi, sur le thème «Tous mobilisés pour le succès de la campagne nationale de vaccination contre Covid 19», par la Société marocaine des sciences médicales, la Fédération nationale de la santé, en partenariat avec plusieurs organisations professionnelles et civiles, le ministre a indiqué que tous les préparatifs sont en cours pour le lancement de la campagne nationale de vaccination qui reste la seule solution pour surmonter la crise sanitaire et ses conséquences.

Il a, également, souligné que des étapes importantes ont été franchies pour réaliser cet objectif, notamment en ce qui concerne le stade des essais cliniques et à travers le suivi de la situation de manière scientifique afin que le Maroc offre à ses citoyens un vaccin sûr et efficace, relevant que pour atteindre ce résultat, il était nécessaire d’attendre les autorisations, même si certains ont considéré cela comme une sorte de retard.

Le ministre a, en outre, affirmé que le succès de la campagne nationale de vaccination est une priorité nationale, c’est pourquoi toutes les mesures nécessaires ont été prises pour atteindre cet objectif, ajoutant qu’une série de précautions ont été adoptées en vue d’éviter la transmission de l’infection lors de l’opération de vaccination qui sera supervisée par des professionnels de la santé, outre la constitution de commissions centrales et régionales pour le contrôle immédiat lors de la réception des doses de vaccin et à postériori pour le suivi de la situation pour une protection globale.

Plus de 3.000 points de vaccination ont été mis en place, a-t-il indiqué, rappelant dans ce cadre le rôle des hôpitaux universitaires qui assureront le vaccin des professionnels qui y travaillent, comme c’est le cas pour l’hôpital universitaire Ibn Rochd, qui compte 6.000 professionnels de santé, ainsi que les unités mobiles qui contribueront également à la réussite de ce chantier national.

Source le Matin

lien https://ethiqueetsociete.com/?post_type=news&p=6835&preview=true

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire