Fusillades à Montréal: «Il n’y a pas de solution magique»

Fusillades à Montréal: «Il n’y a pas de solution magique»

Hausse de la présence policière dans certains quartiers, création d’équipes spécialisées, interdiction des armes de poing et initiatives communautaires: les avenues explorées pour faire face à la hausse des fusillades à Montréal sont multiples. Chose certaine, il n’existe pas de «solution magique» à cet enjeu de taille.

Meriem Boundaoui n’avait que 15 ans lorsque des coups de feu ont mis à fin à ses jours, alors qu’elle se trouvait dans une voiture à Saint-Léonard, dimanche dernier.  La mort de cette jeune femme, victime collatérale de la violence armée dans la métropole, a causé une onde de choc dans la communauté. En réaction à ce triste événement, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, est revenue à la charge mercredi dernier en réclamant l’interdiction de la possession privée d’armes de poing à l’échelle du pays, comme elle l’avait déjà fait en novembre 2019, à la demande de l’opposition.

 

Source: Journal Metro

Lien: https://journalmetro.com/actualites/montreal/2615542/fusillades-montreal-pas-solution-magique/

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire