Facebook ne veut plus faire de politique

Facebook ne veut plus faire de politique

Le réseau social qui avait contribué aux printemps arabes il y a dix ans entend désormais s’éloigner le plus possible des combats politiques pour se concentrer sur les interactions « positives », et lucratives, même si 2021 s’annonce sous le signe des tensions avec les autorités et son voisin Apple.

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a annoncé mercredi que la plateforme ne recommanderait plus à ses utilisateurs les groupes militants ou politiques, une mesure déjà prise aux États-Unis cet automne pour tenter d’apaiser les échanges à l’approche d’élections américaines sous tension.

Son objectif est de « calmer le jeu » et de « décourager les conversations clivantes », a-t-il expliqué lors de la présentation des résultats trimestriels de son groupe.

Source: Radio Canada

lien https://ethiqueetsociete.com/?post_type=news&p=7230&preview=true

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire