Ramadan à Casablanca

imagesCAJ7TEFT2Le mois sacré de ramadan est arrivé, nous Marocains nous adorons cette période et nous la préparons avec beaucoup d’amour et d’abnégation. Nous comprenons le sens de ce mois sacré, car nous sommes de bons musulmans et nous appliquons presque à la lettre les préceptes et l’idée même de ce pilier de l’islam.

Nous avons toujours su que ce mois représente une période de pardon, de partage, et de repentance.

Un mois où il faut se défaire de tout ce qui est purement terrestre et matériel et se consacrer au spirituel. Nourrir son âme et son esprit, aimer son prochain, donner aux pauvres, implorer le pardon de Dieu.

Voilà ce que nous avons appris de la signification de ce mois unique et sacré:  voilà ce que nous en faisons dans la réalité.

Nous devenons  agressifs, tapageurs,  voraces, bruyants et anarchiques. Nous nous jetons sur la nourriture (les supermarchés, les pâtisseries, etc..)  comme jamais auparavant, nous nous acharnons les uns contre les autres pendant la journée, dans une circulation infernale. Nous enfreignons la loi en organisant des ‘rallyes’ dans les plus grandes avenues de  notre ville, au vu et au su des agents de sécurité désarçonnés. On met en danger la vie de nos concitoyens, sans vergogne.

Nos enfants et nos jeunes se déchaînent dans les espaces publics avec leurs motos cylindrées,  ils envahissent les cafés et fument de la Chicha.  Le nombre de nos mendiants professionnels se multiplie et prend d’assaut les croisements, les feux rouges, les marchés,  les mosquées, etc..

L’atmosphère ramadanesque, sensée être calme, sereine et paisible devient une sorte d’enfer dans notre ville.

On dirait que le diable est parmi nous (alors que le mois de ramadan lui est normalement interdit par la volonté divine) un côté sulfureux, satanique chez l’humain, lui sort de tous les pores.

Même la voix des imams,  menant la prière de ‘Taraouih’  dans les mosquées de la ville, est noyée dans le brouhaha des klaxons tonitruants des voitures. Elle se fond dans le bruit infernal de la rue, d’une activité souvent malsaine empreinte de violence verbale et de non-respect des lois.

Que nous arrive-t-il? Sommes-nous réellement musulmans ? Ou, avons-nous retenu de l’islam que ce qui est apparent et nous avons occulté l’essentiel, qui est la bonne conduite,  les bonnes actions, la sagesse, la spiritualité, la mysticité, l’intemporalité,  la quiétude, l’apaisement et  la sérénité, le partage, le respect et l’amour du prochain.

Qu’est devenue notre société? Matérialiste, prosaïque agressive, individualiste, irrespectueuse des lois et par-dessus tout d’une futilité déplorable.

Même le mois sacré de ramadan, nous voulons qu’il fasse partie de cette tendance?

J’ai toujours préféré passer ce mois sacré dans mon pays, pour m’imprégner plus de la spiritualité, la piété la voix du muezzin, la lecture du coran, mais avec ce que je vois et ce qui se passe en réalité, dans nos rues et nos avenues, avec cette attitude ‘hors la loi’ qui est devenue la nôtre, je préfère le passer ailleurs, là ou la loi est respectée et me permet de pratiquer mon jeûne dans le calme et la sérénité.   

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

2 commentaires sur « Ramadan à Casablanca »

  1. fati Tu as prononce le mot diable,il est ds ce contexte tres juste,malheureusement on devrait evoquer un autre terme plus decent pr des citoyens censes connaitre la signification du mot jeun ….nous faisons comme si tt etait normal chacun s accomode des nuisances de son voisin l h eure n est pas aux revendications mais au repentir et don et partage …. Nous sommes presque a la moitie et le travail de recueillement n a fait que commencer…..je suis d accord sur tous les points,,,,IL Y A ENCORE BCP A DIRE mais je vais m arreter la car je suis appelee aupres de maman,,,,, bise latifa

  2. Fati! Cela fait des années queje n’ai pas bondi de mon lit comme ce matin…..Il etait 10h20et je n’avais pas entendu mon portable sonner…..Je suis arrivée en coup de vent au bureau, il fait hyper chaud et il est meme pas midi….Tu dois etre ds ta chambre encore?Les migraines ça va?Elles te foutent la paix ce mois ci?J’ai perdu de vue les autres blogs,pas mis le doigt dessus pr te repondre…..A l’occasion tu me diras ce qu’il en est…..Je te souhaite une bonne journée et te dis à tres bientot….. LATIFA

    Le 21 juillet 2013 20:51, benkirane Latifa benkirane Latifa a écrit : > fati > Tu as prononce le mot diable,il est ds ce contexte tres > juste,malheureusement on devrait evoquer un autre terme plus decent pr > des citoyens censes connaitre la signification du mot jeun ….nous > faisons comme si tt etait normal > chacun s accomode des nuisances de son voisin l h eure n est pas aux > revendications mais au repentir et don et partage …. Nous sommes > presque a la moitie et le travail de recueillement n a fait que > commencer…..je suis d accord sur tous les points,,,,IL Y A ENCORE > BCP A DIRE mais je vais m arreter la car je suis appelee aupres de > maman,,,,, > bise > latifa > >

Laisser un commentaire