Le jour de ta naissance..

par Fati's Blog

Il est de retour ce jour fatidique

Le jour qui a marqué le commencement,

Le jour qui a décidé de ton humble sort

Ta tête où les pensées se bousculent,

Et se heurtent au mur de l’inconnu

L’étau se resserre et se contracte à l’infini

Quel destin t’a-il prescrit ?

Pourquoi as tu du mal à sourire à rire même ?

Ton cœur écartelé, toujours tiraillé, dans une nuit implacable

Oui, tu es née pour être dans un monde ingrat et austère

Ailes coupées, poids chaque jour infiniment plus lourd

Tes blessures profondes t’empêchent de t’envoler

Tu essayes, tu tombes et tu t’affales lourdement sur un dur pavé

Les balbutiements de ta vie à peine perceptibles

Rien que des pensées teintées d’un gris foncé

Qui blessent ton cœur à une cadence effrénée

Rien qu’une belle fleur flétrie qui se redresse avec peine,

les lumières de la terre s’éteignent devant tes yeux effarés

L’obscurité s’abat sur ton âme tourmentée

Tu ne peux rompre le silence dans la nuit opaque

Ta voix s’évanouit et s’engouffre dans un abîme mordoré

Que de questions asservissent ton esprit étrillé,

A laquelle répondre ? Celle de la vie ou celle du mirage d’une vie?

L’incertitude se propage indéniablement, dans ton espace cloisonné

Elle s’immisce dans le tréfonds de l’être fragile, l’être incompris

Corps et âme auréolés de tristesse, ébranlés et écartés

Vers l’aridité d’un desert lointain, un désert où seul le plus fort survit